Annonces d’Emmanuel Macron : les 4 dates clé du déconfinement

Emmanuel Macron annonce dans la presse régionale les étapes du déconfinement du pays à compter du mois de mai. Les quatre dates à retenir : 3 mai, 19 mai, 9 et 30 juin. Explications.

Emmanuel Macron avait promis, début avril, de revenir vers les Français pour leur donner des dates précises du déconfinement du pays. Un rendez-vous honoré dans une interview à la presse quotidienne régionale, dont la publication était prévue vendredi, mais qui a largement fuité ce jeudi. 

Il ressort de ce nouvel entretien que le chef de l’État avance quatre dates-clés, qui scanderont cet assouplissement très progressif, en vue d’un quasi-retour à la normale début juillet. Ces dates sont le 3 mai, le 19 mai, le 9 juin et le 30 juin. 

3 mai 2021

Cette date, on la connaissait déjà depuis quelques jours. Elle correspond à la fin des restrictions de circulation en France, imposées depuis près d’un mois à l’échelle nationale. Exit, donc, le périmètre des 10 km (et celui des 30 km pour les activités de détente), ainsi que l’interdiction des déplacements interrégionaux et les attestations en journée. Les attestations, en revanche, seront maintenues pour le couvre-feu de 19 heures, qui reste en vigueur sous cette forme jusqu’au 19 mai.

Le 3 mai également, les lycées rouvriront leurs portes avec une jauge à 50% des effectifs sur tout le territoire. Idem pour les collégiens de 4e et de 3e, mais seulement dans les 15 départements sous tension – la jauge sera à 100% partout ailleurs. Les collégiens de 6e et de 5e, eux, reprendront à 100% partout.  

Etape 1 – le lundi 3 mai

  • Maintien du couvre-feu à 19h
  • Maintien du télétravail
  • Statu quo sur les commerces
  • Réouverture des collèges avec une demi-jauge pour les classes de 4e et 3e
  • Réouverture des lycées en demi-jauge
  • Fin de l’attestation pour les déplacements en journée
  • Levée des restrictions pour les déplacements inter-régionaux

19 mai 2021

Le couvre-feu passera, ce jour-là, de 19 heures à 21 heures, annoncera le chef de l’État. En outre, c’est le grand jour pour les cafés et restaurants, qui pourront rouvrir leurs terrasses avec des tables n’excédant pas six personnes. 

Par ailleurs, les commerces « non essentiels » pourront rouvrir sous condition de jauges, et avec de stricts protocoles sanitaires. De même, certains lieux culturels (musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacle avec public assis) rouvriront leurs portes avec une limite de 800 personnes à l’intérieur, et jusqu’à 1000 à l’extérieur. Il en ira de même des établissements sportifs de plein air. 

Ces mesures seront prises au plan national, sauf si la situation épidémique devait empêcher l’assouplissement sur certains territoires, avec un seul de taux d’incidence fixé à 400 cas positifs pour 100.000 habitants. En outre, les rassemblements de plus de 10 personnes resteront interdits à ce stade. 

Etape 2 – le mercredi 19 mai

  • Décalage du couvre-feu à 21h
  • Maintien du télétravail Réouverture des commerces dans le respect de jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité
  • Réouverture des terrasses, avec des tables de six personnes maximum
  • Réouverture des musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacles avec public assis, dans le respect d’une jauge fixée à 800 en intérieur et 1.000 en extérieur
  • Réouverture des établissements sportifs de plein air et couverts pour les spectateurs, dans le respect d’une jauge fixée à 800 en intérieur et 1.000 en extérieur
  • Reprise des activités sportives dans les lieux couverts et de plein air avec protocoles adaptés Rassemblements de plus de dix personnes sont interdits

9 juin 2021

Le couvre-feu sera à nouveau repoussé, de 21 heures à 23 heures. Cette évolution s’accompagnera d’une réouverture des salles de cafés et restaurants, moyennant des tables limitées à six personnes. 

Les salles de sport verront également le bout du tunnel, avec une réouverture possible sous réserve de la situation sanitaire locale à cette date. Par ailleurs, les recommandations concernant le recours au télétravail seront assouplies. 

C’est aussi à cette date que le « pass sanitaire » sera instauré pour l’accès à de grands événements (dans la limite de 5000 personnes), type festivals, salons ou foires. Il permettra aux visiteurs de montrer qu’ils ont été vaccinés, ou bien testés négatifs. Il constituera également le sésame pour les touristes étrangers voulant venir en France. 

Etape 3 – le mercredi 9 juin

  • Décalage du couvre-feu à 23h
  • Assouplissement du télétravail
  • Réouverture des cafés et restaurants, avec des tables de six personnes maximum, dans le respect de jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité
  • Possibilité d’accueillir jusqu’à 5.000 personnes dans les lieux de culture et les établissements sportifs (conditionnée à un pass sanitaire)
  • Réouverture des salles de sport et élargissement de la pratique sportive aux sports de contact en plein air et sans contact en intérieur, dans le respect de jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité
  • Réouverture des salons et foires d’exposition, possibilité d’accueillir jusqu’à 5.000 personnes, dans le respect de jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité
  • Accueil des touristes étrangers avec un pass sanitaire

30 juin 2021

Cette ultime étape devrait correspondre, si la situation s’est améliorée, à la levée totale du couvre-feu. La jauge des établissements recevant du public devrait être abandonnée à ce stade. Tous les événements rassemblant plus de 1000 personnes seront ouverts, moyennant le recours au « pass sanitaire »

Etape 4 – le mercredi 30 juin

  • Fin du couvre-feu
  • Fin des limites de jauge selon la situation sanitaire locale dans les établissements recevant du public, maintien des gestes barrières et de la distanciation sociale
  • Possibilité d’accéder à tout événement rassemblant plus de 1.000 personnes en extérieur et en intérieur (pass sanitaire)
  • Limite maximale de public présent adaptée aux événements et à la situation sanitaire locale
  • Les discothèques restent fermées

Les discothèques resteront en revanche fermées à cette date. Enfin, les autorités se donneront toujours la possibilité de prendre de nouvelles mesures restrictives en cas de « situation sanitaire dégradée »