Déconfinement : découvrez la nouvelle attestation de déplacement du couvre-feu dévoilé par le ministère de l’Intérieur

Si les déplacements interrégionaux et à plus de 10 km en journée sont à nouveau autorisés depuis ce lundi, des restrictions demeurent avec le maintien du couvre-feu de 19h à 6h du matin.

On aurait tort de croire qu’elle n’est plus d’actualité. « L’attestation de déplacement dérogatoire » en France métropolitaine continue d’être nécessaire pour les déplacements hors journée, entre 19 heures et 6 heures du matin, malgré la fin de la limite des 10 kilomètres autour de son domicile depuis ce lundi. Le ministère de l’Intérieur a mis en ligne ce dimanche la nouvelle mouture pour justifier sa présence hors de son domicile en cas de contrôle des forces de l’ordre.

Comme la précédente attestation, celle-ci peut être générée à partir de l’application « TousAntiCovid » ou imprimée. L’utilisateur doit toujours renseigner la date et son heure de sortie. Tout non-respect des règles pourra toujours entraîner une amende de 135 euros en cas de première sanction.

Six motifs possibles pour être dehors pendant le couvre-feu

Les déplacements professionnels, d’enseignement et les besoins à la formation font partie des dispositions éligibles à la sortie pendant le couvre-feu, de même que les consultations de santé, les motifs familiaux, l’assistance aux personnes vulnérables, la convocation judiciaire ou administrative ainsi que le transit lors des déplacements de longue distance depuis des gares ou des aéroports. 

Enfin, seul motif où une distance maximale est maintenue depuis le domicile : le fait de promener ses animaux de compagnie. Le gouvernement a maintenu un rayon d’un kilomètre autour du lieu de résidence pour leurs besoins pressants, durant la soirée et la nuit.

Si la situation épidémique poursuit sa décrue le gouvernement a indiqué qu’il repousserait l’heure de début du couvre-feu à 21 heures, dès le 19 mai, puis à 23 heures le 9 juin. La levée totale du couvre-feu est, elle, attendue pour le 30 juin prochain, peut-être alors le top départ de l’été pour la France.