“Négrophobie d’Etat”: la statue de Colbert taguée devant l’Assemblée nationale

Après la statue de Faidherbe à Lille, ou celle du général Gallieni à Paris, celle de Jean-Baptiste Colbert, devant l’Assemblée nationale, a été taguée à la peinture rouge mardi 23 juin. L’auteur du graffiti, qui a été interpellé, revendique une action antiraciste.

De la peinture rouge, et l’inscription “Négrophobie d’Etat” en lettres capitales. La statue de Jean-Baptiste Colbert devant l’Assemblée nationale a été vandalisée mardi 23 juin. L’auteur du graffiti a été arrêté. 

Cet acte s’inscrit dans une série d’actions antiracistes qui ont eu lieu ces dernières semaines en France et ailleurs, dans le sillage de la mort de Georges Floyd qui a embrasé les Etats-Unis en mai dernier, remettant notamment en cause la question des symboles racistes et coloniaux dans l’espace public. 

D’autres statues taguées en France

Dans le sillage des manifestations antiracistes dans le monde à la suite de la mort de l’Américain Georges Floyd, les monuments et statues liés à l’histoire coloniale française ou à la traite négrière se retrouvent à nouveau au centre d’une polémique mémorielle.

0 Partages