Cinéma : Le plus grand drive-in de France à Blois

Alors que les salles de cinémas de France peuvent rouvrir que depuis lundi, du coté de Blois le plus grand cinéma de France à ouvert depuis le 15 juin. Aucun risque de se contaminé car on reste… dans sa voiture!

Sa s’appelle le “Drive-in cinéma”. Le contexte? Regarder un film, comme au cinéma… mais dans sa voiture! Alors vous allez être ravi du nouvel événement proposé par le cinéma Cap’Ciné de Blois et le conseil départemental du Loir-et-Cher : un “drive-in”, ou cinéma plein air accessible en voiture, du 15 juin au 1er août. Les réservations s’effectuent sur le site Cap’ciné de Blois.

Tout droit importé des Etats-Unis et popularisé dans les années 1950, ce drive-in aura lieu chaque soir, à l’aérodrome de Blois Le Breuil. En 47 projections, l’événement fera le tour de classiques comme Orange MecaniquePulp FictionShining, le récent et plébiscité Parasites, mais aussi des films plus familiaux comme GreaseLe Grand Bleu ou encore Gladiator.

Le principe même du drive-in et nos choix de films ont vraiment été faits pour montrer aux jeunes ce qu’était le cinéma dans les années 50

Philippe Dejust, dirigeant de Cap’Ciné

A l’heure où la distanciation sociale est plus que jamais nécessaire, le cinéma en voiture reste le moyen le plus sûr pour profiter d’une bonne séance sans le moindre risque, et pour 5€ par personne.

Un calendrier fixé depuis plusieurs semaines qui ne pouvait pas prendre en compte les annonces faites hier par Edouard Philippe. “On a tous été un peu surpris de l’annonce du 22 juin, puisqu’on pensait que les cinémas allaient plutôt rouvrir entre le 8 et le 15 juillet. En même temps, le drive-in n’est pas concurrentiel, puisque c’est une incitation à revenir au cinéma avec une programmation orginale”, souligne Philippe Dejust.

Partout en France, ce concept de drive-in se popularise et se répand en période de crise sanitaire. Un festival itinérant a même été créé pour l’occasion. Après s’être installé à Bordeaux du 16 au 24 mai, le Drive-in Festival à prévu de s’installer à Marseille début juin, et dans les Hauts-de-France peu avant juillet.

0 Partages