Centrale nucléaire de Fessenheim: La fin d’une époque

La mise à l’arrêt progressive de la centrale à débuter hier lundi, à 16h30. Dans la soirée, la centrale à était totalement débrancher du réseau électrique nationale.

La fin de Fessenheim est la fin d’une époque. La plus vieille centrale nucléaire de France à était débranché du réseau électrique hier dans la soirée. La procédure à eu quelques heure d’avance, car l’arrêt du second réacteur à débuter à 16h30. Initialement prévue à 23h30 pour un débranchement du réseau à 02h00 du matin.

Le premier réacteur de Fessenheim avait été arrêté le 22 février. Cette ultime étape marque le clap de fin du site alsacien après quarante-trois ans de service.

Son démantèlement se poursuivra au moins jusqu’en 2040.

Son démantèlement pourra alors commencer. Il s’annonce long : quinze ans sont prévus pour démonter les deux réacteurs, à commencer par l’évacuation du combustible hautement radioactif qui, selon le calendrier prévu, doit s’achever en 2023.Seuls soixante salariés EDF resteront pour conduire son démantèlement vers 2024.Le démantèlement proprement dit, inédit en France à cette échelle, devrait débuter à l’horizon 2025 et se poursuivre au moins jusqu’en 2040.

Fermeture de Fessenheim : quelles conséquences sur nos factures d’électricité ?

Chaque année, la plus vieille centrale de France produisait 70% des besoins en électricité d’une région comme l’Alsace. Une énergie qu’il faudra trouver ailleurs et qui pourrait avoir des conséquences sur la population. En effet, avec l’arrêt de Fessenheim, la France va perdre 1800 megawatts de puissance électrique, sans compter les 6000 megawatts de production en moins causés par les opérations de maintenance futures sur plusieurs centrales du pays.

Cette chute brutale de la production pourrait entraîner des coupures de courant ciblées en hiver, pour éviter une panne générale. Cependant, la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, s’est montrée rassurante à ce sujet : “Il n’y aura pas de black-out l’hiver prochain en France.” Concernant cet été, “la sécurité d’approvisionnement des Français sera assurée, même en cas de canicule ou de sécheresse” a assuré François Brottes, le président du Directoire de RTE, le 11 juin dernier.

Une conséquence sur le climat ?

L’autre question est de savoir si cette fermeture de Fessenheim pourrait avoir des répercussions sur nos factures d’électricité. Selon, la commission de régulation de l’énergie, l’arrêt d’une centrale n’a aucune incidence sur les tarifs réglementés. Elle pourrait en revanche avoir des conséquences sur le climat, le nucléaire ne rejetant pas de CO2, contrairement aux centrales au gaz et au charbon, qui devraient être sollicitées.

0 Partages