Ligue des champions : pas de fan zone à Paris pour la finale

Malgré la proposition de la ministre des Sports, les supporters du PSG ne pourront finalement pas suivre la finale historique de leur équipe dans des fans zones. Une décision qui s’explique par la résurgence de l’épidémie de coronavirus en région parisienne ces derniers jours.

“Une mauvaise proposition”. Anne Souyris, adjointe à la Santé de la maire Anne Hidalgo, explique que la création de fans zones pour la finale de la Ligue des champions n’est pas du tout adaptée au contexte actuel. Selon elle, la proposition formulée mercredi par la ministre des Sports Roxana Maracineanu, n’est “pas réfléchie et n’a pas de sens d’un point de vue sanitaire”. L’élue parisienne dénonce l’apparition potentielle d’un “immense cluster”.  “Il faut faire la fête, mais il faut s’habituer à la faire autrement”, ajoute-t-elle. La décision de refuser les fans zones dans la capitale a été prise conjointement avec la préfecture de police.

Une retransmission devant 5000 personnes

Après la qualification du Paris Saint-Germain en finale de Ligue des champions, Roxana Maracineanu s’était montrée favorable à l’instauration de fan zones avec “un encadrement spécifique” étant donné le caractère “exceptionnel” de l’événement. Une proposition finalement rejetée en bloc par les autorités locales. Néanmoins, le PSG maintient pour l’instant l’organisation d’une retransmission du match au Parc des Princes devant 5.000 supporteurs, jauge maximale imposée par le gouvernement. Avant de le valider, la préfecture attend des précisions sur le projet du club pour voir s’il est en conformité avec les consignes sanitaires. 

Un important dispositif policier

Mardi soir, des milliers de fans du PSG s’étaient regroupés aux abords du Parc des Princes et sur les Champs-Elysées pour célébrer la première qualification de leur club en finale de Ligue des champions, souvent au détriment des mesures de distanciation physique. Quelques incidents isolés ont émaillé ces rassemblements, débouchant sur l’interpellation de 36 personnes pour vol et/ou violences.

Pour dimanche, la préfecture a d’ores et déjà annoncé la mise en place d’un dispositif sécuritaire important autour du Parc des Princes et potentiellement sur les Champs Elysées. En cas de victoire parisienne, des CRS resteront mobilisés dans la journée de lundi là où des rassemblements pourraient se produire. 

0 Partages