Point de situation sur le COVID-19

Les mesures de restriction se multiplient dans le monde pour lutter contre la pandémie de Covid-19, et notamment en France, où le gouvernement tient ce jeudi une conférence de presse consacrée à la situation sanitaire. Suivez les dernières informations.

14h22 – FOOTBALL

Les Bleus rattrapés par le coronavirus. Le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps a convoqué ce jeudi pour la première fois Eduardo Camavinga, la pépite de Rennes. Ce dernier remplace à la dernière minute Paul Pogba (Manchester United), contrôlé positif au nouveau coronavirus.

Pour affronter la Suède et la Croatie, l’entraîneur a aussi annoncé la convocation de deux autres joueurs jusqu’à présent jamais appelés : Houssem Aouar (Lyon), Dayot Upamecano (RB Leipzig).

14h18 – RUGBY

Le club de Bordeaux-Bègles, jusque-là épargné, a annoncé jeudi un cas positif au Covid-19 détecté au sein de son staff sportif, menaçant le tenue du match de préparation face à Bayonne prévu vendredi. 

“Malgré un protocole sanitaire strict et toutes les précautions prises par le club, un membre du staff sportif de l’UBB a été détecté positif au Covid-19 à la suite des tests règlementaires prévus dans les 48h précédant une rencontre”, a indiqué l’UBB dans un communiqué.

Ce membre du staff a été isolé et placé en quatorzaine. De nouveaux tests vont être effectués ce jeudi par l’ensemble de l’encadrement et des joueurs.


14h15 – RENTRÉE SCOLAIRE

Le ministre de l’Education nationale a insisté, ce mercredi, sur l’importance du port du masque obligatoire pour tous les adultes sans exception et pour tous les élèves dès la 6e.

14h22 – MARSEILLE

Au cours d’une conférence de presse ce jeudi matin, le professeur Raoult a assuré qu’il lui était incapable de prédire la suite de l’épidémie : “Ne me demandez pas de prédire l’avenir. Il faut calmer rassurer les malades et leur donner de l’espoir. Le pessimisme tue les malades”. 

Présente à ses côtés, la maire de la ville Michèle Rubirola a taclé la gestion de la crise par les autorités : “Le gouvernement a décidé depuis Paris de ce qui serait bon pour notre ville, sans engager le dialogue nécessaire avec les élus, et surtout sans nous donner les moyens de faire respecter les décisions qui sont les siennes”, a accusé l’édile.

Quant au reconfinement, “il a été évoqué, si la situation continuait à se dégrader”, à également confirmé la maire de Marseille: “Mais c’est inenvisageable”, a-t-elle insisté, en soulignant qu'”à Paris, par contre, ils n’ont pas envisagé le reconfinement”. “C’est du deux poids deux mesures, je l’ai dit à (Jean) Castex au téléphone, et je suis prête à le redire”, a martelé Michèle Rubirola.

13h24 – PERISCOLAIRE

Le Premier ministre Jean Castex a suggéré jeudi que les grands-parents évitent d’aller chercher les enfants à l’école, “quitte à renforcer le périscolaire”. Une idée que l’Association des maires de France (AMF) juge “très compliquée à assurer dans de nombreuses communes”.

Pour Agnès Le Brun, porte-parole de l’Association des maires de France (AMF), en charge de l’éducation, contactée par l’AFP, cette “idée lancée par le Premier ministre sans en avoir parlé avec les communes serait très compliquée à mettre en place dans de nombreuses villes. Car renforcer le périscolaire suppose des moyens financiers, des recrutements de personnel formé et enfin des locaux adaptés”, souligne-t-elle.13:13

12:33 – PARIS

Jean Castex annonce que le port du masque devient obligatoire à Paris.

12:32 – CONFERENCE DE PRESSE

La conférence de Jean Castex, Jean-Michel Blanquer et Olivier Véran est désormais terminée.

12:09 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex sur le Tour de France : “Nous avons pris un certain nombre de décisions et de protocoles sanitaires. (…) C’est un événement en plein air ; nous avons veillé à ce qu’il y ait des contrôles pour éviter des rassemblements massifs de population. C’est un équilibre difficile.”

“Il y a une différence avec d’autres événements : les lieux de rassemblement un peu anarchiques sont les endroits où il n’y a pas d’organisateurs. Le Tour de France dispose d’organisateurs, sur lesquels nous pouvons faire peser un certain nombre d’obligations.”12:05

12h05 – CONFERENCE DE PRESSE

Toujours interrogé par la presse, le Premier ministre détaille sa vision de la crise sanitaire : “Aujourd’hui, vivre avec le virus, c’est une vie avec un certain nombre de contraintes, ce n’est pas une vie tout à fait normale, mais ce n’est pas non plus quand même une vie de bagne.”12:01

12h01 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex, interrogé sur l’éventualité d’un reconfinement local, assure qu’il est encore trop tôt pour savoir si cela aura lieu : “On ne peut pas avoir de réponse a priori, il faut avoir des outils pour le mettre en oeuvre si nécessaire”.11:53

11h53 – CONFERENCE DE PRESSE

Olivier Véran l’assure : “Le masque n’est pas un totem d’immunité, c’est un outil de protection. J’ai pu constater des gens qui portaient un masque et se faisaient la bise, ou se tiennent la main, ça, ça ne marche pas.”

“Pour la question sur le port du masque en crèche, nous attendons une réponse scientifique.”11:50

11h50 – MARSEILLE

Au cours d’une conférence de presse qui se déroule ce jeudi matin, la maire de la ville en appelle aux autorités nationales pour faire face au virus.

11:47 – CONFERENCE DE PRESSE

Bientôt le port du masque généralisé à Paris ? Interrogé à ce sujet, Jean Castex assure : “Les Bouches-du-Rhône comme Paris sont classés dans les départements de circulation active du virus. Cela va entraîner des conséquences, j’ai indiqué que le préfet de police de Paris, après concertation, va étendre le port du masque dans l’ensemble de la capitale.” 

La question se pose pour la petite couronne, “compte tenu de la circulation entre ces territoires”, précise le Premier ministre.11:37

11h36 – CONFERENCE DE PRESSE

Interrogé sur la façon dont va se dérouler le moment de la cantine dans les écoles, Jean-Michel Blanquer assure s’appuyer sur le précédent de juin dernier : “Pour la cantine comme d’autres sujets, on obéit au même principe : éviter les cohortes trop nombreuses. Nous proposons des recommandations. Il est hors de question de sacrifier la cantine.

11:33 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex répond désormais aux questions des journalistes, en l’occurrence sur l’éventualité d’un reconfinement. “Si ce que nous mobilisons produit ses effets, si les Français adaptent leurs comportements à la situation présente, il y a tout lieu de penser que nous éviterons un reconfinement généralisé. Il peut y avoir des reconfinements locaux, qui dépendent de la situation épidémiologique.” 

11h29 – CONFERENCE DE PRESSE

“Le temps médical n’est pas le temps scientifique”, assure Olivier Véran qui détaille la recherche sur un vaccin. “Le jour où nous proposerons aux Français un vaccin, c’est qu’il sera à la fois efficace et sûr, qu’il aura rempli toutes les conditions. Nous avons passé des pré-commandes auprès des laboratoires les plus près du but. Certains nous disent qu’ils pourraient y arriver à la fin de l’automne, nous verrons.”11:25

11h25 – CONFERENCE DE PRESSE

Olivier Véran détaille la stratégie du gouvernement en cas d’une hausse des hospitalisations : “Nous avons anticipé et sécurisé nos capacités de réponse, qu’il s’agisse des stocks de masques, de gants, de médicaments, de respirateurs. (…) Si la situation le nécessite, 12.000 lits peuvent être disponibles sur le territoire.”11:22

11h22 – CONFERENCE DE PRESSE

Olivier Véran sur les personnes vulnérables :  “Nous intensifions le depistage des personnels en Ehpad, nous maintenons un soutien médical à haut niveau, avec des astreintes de gériatre, des équipes mobiles hospitalières. L’encadrement des visites se fera au cas par cas. Notre objectif est d’éviter un reconfinement généralisé des Ephad, parce qu’il a été très douloureux pour les résidents.”11:18

11h18 – CONFERENCE DE PRESSE

Voici les 21 départements classés en rouge ce jeudi par Matignon.

https://www.letelegramme.fr/images/2020/08/27/une-grande-partie-des-departements-concernes-se-situe-en_5276683_676x484p.jpg?v=1

11h16 – CONFERENCE DE PRESSE

Olivier Véran : “Il est possible que dans les prochains jours qu’il y ait quelques embouteillages, mais je le redis la priorisation est essentielle. (…) Si vous n’avez pas de symptômes, si vous n’avez pas été cas contact mais que vous souhaitez vous faire tester (…) il est possible qu’on vous demande de patienter quelques jours.” 11:15

11h15 – CONFERENCE DE PRESSE

Olivier Veran, ministre de la Santé, prend à son tour la parole : “Grâce aux efforts de tous, nous avons réalisé 840 000 tests sur 7 jours. C’est un effort de dépistage sans précédent dans l’histoire des maladies infectieuses en France.” Le ministre annonce que la France veut être en capacité de tester un million de Français par semaine.

“L’épidémie ne s’est jamais arrêtée dans notre pays. Vos actions ont permis de sauver des vies, nous avons cassé les chaines de contamination grâce aux mesures prises et aux gestes barrières. Le virus, nous devons continuer à le traquer.”11:12

11h12 – CONFERENCE DE PRESSE

Le ministre de l’Education précise que des fermetures d’établissement seront possibles si des cas sont identifiés. Malgré cela, “la continuité pédagogique en présentiel ou à distance sera assurée dans toutes les situations pour tous les élèves.”11:11

11h11 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex a cédé sa place au ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer, qui déroule les mesures prises pour la rentrée des élèves la semaine prochaine : “Les règles sanitaires fondamentales sont les suivantes : lavage systématique des mains plusieurs fois par jour (…), port du masque obligatoire pour les professeurs et le personnel. Nous n’avons voulu aucune exception (…)”

Le ministre de l’Education assure également que “la limitation du brassage des élèves, qui fait l’objet de recommandation”, aura lieu ainsi que la désinfection des locaux chaque soir.11:04

11h04 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex évoque désormais la reprise économique : “Je pense en premier lieu aux jeunes, ils vont être nombreux à se présenter sur le marché du travail. J’ai annoncé en juillet des mesures inédites : primes à l’embauche, promotion de l’alternance, actions de formation. C’est l’une des grandes causes de la rentrée.”11:00

11h00 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex l’assure : des plans de reconfinement sont prêts.

10h59 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex annonce qu’il va recevoir les représentants du spectacle vivant et du cinéma vendredi. “Pour que ces secteurs puissent continuer à vivre, nous allons prolonger et adapter les dispositifs de soutien, notamment en matière de chômage partiel.”

“Nous avons revalorisé la prime de rentrée scolaire, d’environ 100 euros. Pour les plus démunis, nous sommes prêts à pérenniser les mesures prises au printemps. Je recevrai les représentants des associations de lutte contre la pauvreté en septembre.”10:56

10h56 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex annonce qu’environ 700 verbalisations sont dressées chaque jour en France pour absence de port du masque. 30.000 contrôles ont, à ce jour, été réalisés. 10:55

10h55 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex : “Notre troisième arme sur laquelle s’appuie la gestion de l’épidémie, c’est l’approche territoriale. J’ai souhaité que le risque épidémique soient pilotés au plus près du terrain, avec une stratégie graduée. L’illustration la plus nette de cette stratégie est celle que nous avons employé en Mayenne.”10:50URGENT

10h50 – CONFERENCE DE PRESSE

Le port du masque sera obligatoire dans l’enseignement supérieur, annonce Jean Castex.10:50

10h50 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex sur les masques : “Les personnes vulnérables à la maladie, et qui souvent ont besoin de masques spécifiques, je rappelle qu’elles peuvent se fournir gratuitement depuis le début de l’épidémie.”

“Nous fournissons des masques gratuits à nos concitoyens les plus modestes. Nous avons envoyé récemment 50 millions de masques à 3 millions de familles modestes et précaires. Nous avons décidé de renouveler cette opération en octobre et aussi souvent que cela sera nécessaire jusqu’à la fin de l’épidémie.”10:47

10h47 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex sur les personnes à risque : “Notre première arme pour lutter contre la propagation du virus, c’est la prévention. Cette prévention, je veux le répéter avec solennité, elle concerne et s’adresse à tous, nous la devons en premier lieu aux personnes vulnérables à la maladie. (…) Puisque nous parlons de la rentrée scolaire, évitons que Papy et Mamie aillent chercher les enfants à l’école.”

Sur le port du masque : “La règle est simple : le port du masque est désormais obligatoire dans tous les espaces fermés où se réunissent plusieurs personnes”.10:44URGENT

10h44 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex annonce que 19 nouveaux départements passent en zone rouge, 21 au total.10:43

10h43 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex : “Septembre est là, nous voulons que cette reprise soit la plus large possible, dans un cadre sécurisé.”

(…) Il est de notre devoir de prévoir toutes les hypothèses. Des plans de reconfinement, territoriaux ou globaux, sont prêts, sous l’égide du ministère de la Santé. Notre système de santé est prêt, lui aussi, à une nouvelle vague de patients. Mais notre objectif est de tout faire pour un nouveau reconfinement pour éviter un afflux massif de patients dans les services de réanimation.”10:40

10h40 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex : “L’épidémie regagne, c’est maintenant qu’il faut intervenir, ou plutôt continuer à intervenir. (…) Il se passe quelque chose cet été que les scientifiques n’avaient pas prévu.”

“Tirer le signal d’alarme ne signifie pas que nous sommes dans une situation grave, comme nous l’étions en mars-avril. (…) Mais c’est maintenant qu’il faut intervenir car la croissance de l’épidémie peut être exponentielle si nous n’intervenons pas.”10:38

10h38 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex sur la jeunesse : “Ce virus circule beaucoup chez les jeunes, en particulier pour la tranche 20-30 ans. Ils présentent des taux positifs proches de 6%, plus que la moyenne nationale. Les asymptomatiques sont en nombre élevés au sein de cette population.”10:36

10h36 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex : “Nous comptions moins de 1000 nouveaux cas par jour à la fin du confinement, nous sommes aujourd’hui à plus de 3 000. Bien sûr, il faut interpréter ces chiffres avec prudence, nous testons beaucoup plus de monde. Mais cette montée en puissance des tests n’explique pas tout : le pourcentage de personne positive augmente.”

“Nous estimons le taux d’incidence collective à 39 personnes pour 100.000. Soit quatre fois plus qu’il y a un mois. Ce n’est pas une spécificité française.”10:34

10h34 – CONFERENCE DE PRESSE

Jean Castex prend la parole pour faire un point sur la situation dans le pays : “Nous sommes dans une phase incontestable de recrudescence de l’épidémie”, assure d’emblée le Premier ministre.

0 Partages