Attaque à Vienne : quatre morts, le suspect abattu “sympathisant” de Daech

Une chasse à l’homme a été lancée cette nuit à Vienne après l’attentat contre 6 lieux et qui a fait au moins quatre morts dont un assaillant et 15 blessés.

09:22 – REACTION DE EMMANUEL MACRON
08:20 – CE QUE L’ON SAIT CE MATIN DE L’ATTAQUE TERRORISTE EN AUTRICHE

Voici ce que l’on sait pour l’instant sur l’attaque perpétrée ce lundi soir à Vienne :

– L’attaque a fait deux morts et 15 blessés, dont un policier, selon un premier bilan ;

– Un assaillant est mort pendant l’attaque, abattu par la police. Selon le ministre de l’Intérieur, ce dernier est un “sympathisant” du groupe terroriste Etat islamique.

– Au moins un suspect se trouve toujours en fuite, selon le ministre de l’Intérieur.

– Six différents lieux de la capitale autrichienne ont été visés, selon les forces de l’ordre. Plusieurs coups de feu ont notamment été entendus peu après 20h dans le 1er arrondissement, à proximité d’une synagogue en plein centre-ville ; 

– Rien n’indique pour l’heure que la synagogue était une cible de l’attaque, qui était vide au moment des faits ; 

– La République tchèque voisine a annoncé le lancement de contrôles à sa frontière avec l’Autriche ;

– Une opération de police est toujours en cours, avec l’armée appelée en renfort pour sécuriser la zone, et les habitants sont appelés à rester chez eux

08:11 – REACTION DE ANGELA MERKEL

La chancelière allemande a condamné mardi l’attentat meurtrier survenu à Vienne, affirmant que “le terrorisme islamiste est notre ennemi commun” et que lutter contre lui est “notre combat commun”.

“Le combat contre ces assassins et leurs instigateurs est notre combat commun”, a déclaré Angela Merkel, selon un tweet de son porte-parole, exprimant également à l’Autriche sa “solidarité” après les attaques survenues lundi soir dans le centre de Vienne au cours desquelles trois personnes ont été tuées.

07:44 – CE QUE L’ON SAIT SUR L’ASSAILLANT TUÉ

L’assaillant tué par la police, après un attentat qui a fait trois morts lundi soir à Vienne, était “un sympathisant” du groupe jihadiste Etat islamique (EI), a annoncé mardi matin le ministre autrichien de l’Intérieur.

“Les indices recueillis montrent clairement que c’est une personne radicalisée qui se sentait proche de l’EI”, a déclaré Karl Nehammer lors d’une conférence de presse. Les enquêteurs ont accédé à son logement en forçant la porte avec des explosifs, a-t-il précisé, sans souhaiter donner davantage de détails sur le profil de l’attaquant. “Lourdement armé”, il était équipé d’un fusil d’assaut et d’une ceinture d’explosifs qui s’est révélée factice, selon le ministre.

Karl Nehammer, qui avait affirmé auparavant qu’au moins un autre suspect était en fuite, a dit partir du principe qu’ils étaient “plusieurs” sans pouvoir formellement l’assurer. Les enquêteurs tentent de déterminer s’il est possible qu’il n’y en ait eu qu’un seul, alors “que les tirs ont eu lieux en différents endroits”, a-t-il souligné.

07:35 – “HORREUR ET SIDERATION” EN AUTRICHE

Selon la correspondante Joelle Stolz, l’Autriche découvre “avec horreur et sidération”, ” dans sa chair”, “la réalité du terrorisme islamique qu’elle ne connaissait jusqu’à présent que par la télévision”.  

La journaliste rappelle que le pays a jusqu’ici été relativement épargné par la vague d’attentats islamistes survenue en Europe ces dernières années. Les attentats au bilan le plus lourd en Autriche ont fait à chaque fois quatre morts, notamment lors de l’attaque du groupe palestinien Abu Nidal contre le comptoir de la compagnie aérienne israélienne El Al à l’aéroport de Vienne en 1985.

07:17 – REACTION DE CHARLES MICHEL

L’Union européenne a condamné “avec force” cette “horrible attaque”, selon les mots sur Twitter du président du Conseil européen, évoquant “un acte lâche” qui “viole la vie et nos valeurs humaines”.

07:06 – POINT SUR CE QUI S’EST PASSÉ
  • Mardi soir, vers 20h, de nombreux coups de feu ont été tirés dans le centre de Vienne. 
  • Au moins, 3 morts, un suspect tué. 
  • L’assaillant était proche de l’Etat islamique. 
  • 15 personnes hospitalisées dans un état grave. 
  • Un suspect toujours en fuite.
06:43 – PROFIL

L’assaillant tué est un sympathisant du groupe Etat islamique, a indiqué le ministère de l’Intérieur à l’instant. Dans la soirée, la maire de Vienne avait indiqué que ce dernier était porteur d’un gilet explosif, contenant des échantillons d’explosif encore à analyser. 

05:29 – TRUMP

Le président américain a réagi à son tour aux fusillades qui ont eu lieu à Vienne.  “Les États-Unis se tiennent aux côtés de l’Autriche, de la France et de toute l’Europe dans la lutte contre les terroristes, y compris les terroristes islamistes radicaux”, écrit Donald Trump sur son compte Twiter. 

04:51 – RÉACTION DE JOE BIDEN

Le candidat à la présidence américaine a réagi à l’attaque survenue à Vienne. Adressant ses prières ainsi que celles de son épouse aux victimes ainsi qu’à leurs familles, Joe Biden a lancé un appel à l’unité contre la haine et la violence. 

03:52 – MORT D’UNE DEUXIÈME VICTIME

Une femme est décédée des suites de ses blessures après les fusillades survenues lundi soir à Vienne, a annoncé le maire de la ville Michael Ludwig à la chaîne de télévision autrichienne

01:39 – LES CONTRÔLES AUX FRONTIÈRES RENFORCÉS

Le directeur général de la Sécurité publique Franz Ruf a annoncé au cours de la conférence de presse de la police de Vienne un “renforcement des contrôles aux frontières” ainsi que la mise en place de barrages dans la capitale. 

01:22 – AU MOINS UN SUSPECT EN FUITE

Selon le ministre australien de l’Intérieur, au moins un assaillant se trouve en fuite après l’attaque survenue lundi soir à Vienne. Les autorités appellent par conséquent les habitants de la capitale à éviter le centre-ville et à rester chez soi.

LUNDI 02 NOVEMBRE

23:49 – POLICE

“Toujours actif: restez à la maison! Si vous êtes dans les rues, mettez-vous à l’abri! Tenez-vous à l’écart des lieux publics, n’utilisez pas les transports en commun!”, répètent les forces de l’ordre.

23:27 – FRONTIÈRES 

La police tchèque a annoncé  avoir lancé des contrôles à la frontière avec l’Autriche suite à l’attaque perpétrée à Vienne. “La police mène des contrôles des véhicules et des passagers aux postes frontière avec l’Autriche, une mesure préventive à la suite de l’attaque terroriste à Vienne”, a indiqué la police sur Twitter.

URGENT

23:26 – CONDAMNATION 

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a condamné “une attaque terroriste répugnante”. “Nous ne nous laisserons jamais intimider par le terrorisme et lutterons résolument contre ces attaques par tous les moyens”, a-t-il martelé sur Twitter. Le chancelier a confirmé le renfort de l’armée pour sécuriser les lieux, alors qu’une opération policière est toujours en cours dans la capitale.

23:20 – RÉACTION

“Je suis choquée et attristée par l’attaque brutale de Vienne. Mes pensées vont aux familles des victimes et à la population autrichienne. L’Europe se tient aux côtés de l’Autriche en toute solidarité. Nous sommes plus forts que la haine et la terreur”, a réagi la présidente de la Commission européenne sur son compte Twitter. 

23:17 – RÉACTION

Dans un tweet, le patron de la France insoumise a exprimé son soutien envers les Autrichiens. 

23:12 – RÉACTION DU MAIRE DE VIENNE

“Nous avons été profondément choqués de recevoir des informations sur la fusillade dans le centre-ville. Les images sont choquantes. Une opération de police à grande échelle est actuellement en cours”, a réagi le maire de Vienne Michael Ludwig. “Veuillez rester à la maison et rester calme. Si vous êtes dans le centre-ville, restez à l’intérieur.”

23:08 – CE QUE L’ON SAIT 

Voici ce que l’on sait pour l’instant sur l’attaque perpétrée ce lundi soir à Vienne :

– L’attaque a fait deux morts et 15 blessés, dont un policier, selon un premier bilan ;

– Un assaillant est mort pendant l’attaque, abattu par la police. Selon le ministre de l’Intérieur, ce dernier est un “sympathisant” du groupe terroriste Etat islamique.

– Au moins un suspect se trouve toujours en fuite, selon le ministre de l’Intérieur.

– Six différents lieux de la capitale autrichienne ont été visés, selon les forces de l’ordre. Plusieurs coups de feu ont notamment été entendus peu après 20h dans le 1er arrondissement, à proximité d’une synagogue en plein centre-ville ; 

– Rien n’indique pour l’heure que la synagogue était une cible de l’attaque, qui était vide au moment des faits ; 

– La République tchèque voisine a annoncé le lancement de contrôles à sa frontière avec l’Autriche ;

– Une opération de police est toujours en cours, avec l’armée appelée en renfort pour sécuriser la zone, et les habitants sont appelés à rester chez eux.

22:34 – RÉACTION D’EMMANUEL MACRON

Emmanuel Macron a exprimé sa solidarité avec Vienne, frappée par une fusillade ce lundi soir. 

URGENT

22:32 – BILAN

Deux morts, dont l’un des assaillants, et plusieurs blessés graves sont à déplorer, selon un premier bilan donné par la police, qui évoque “six scènes de crime” différentes dans la capitale. Un policier figure parmi les personnes blessées. Les forces de l’ordre confirment avoir abattu l’un des auteurs et mentionnent “plusieurs suspects armés de fusils”. 

22:20 – POLICE

La police de Vienne invite tous ceux ayant en leur possession des images de l’attaque de les leur transférer via un lien sur Internet.

22:12 – RÉACTION

La présidente du Rassemblement national a réagi sur Twitter.

22:11 – FUSILLADE

Selon Joëlle Stolz, journaliste basée en Autriche et interrogée par notre antenne, c’est un restaurant du 1er arrondissement qui aurait été pris pour cible, à la veille de sa fermeture pour le confinement qui entre en vigueur demain dans la capitale. Les agresseurs auraient alors tiré sur les clients attablés.

URGENT

22:03 – MINISTÈRE

La fusillade est toujours en cours à Vienne et serait une “probable attaque terroriste”, selon le ministère de l’Intérieur.

21:59 – SYNAGOGUE

“A ce stade, il n’est pas possible de dire si la synagogue était visée”, a réagi sur Twitter Oskar Deutsch, le président de la Communauté israélite de Vienne. “Ce qui est certain, c’est que la synagogue de la Seitenstettengasse et l’immeuble de bureaux à la même adresse n’étaient plus en activité et fermés au moment des premiers coups de feu.”

21:55 – POLICE

“Les transports publics de Vienne ne s’arrêtent pas dans le 1er arrondissement jusqu’à nouvel ordre! Restez à l’intérieur et loin des lieux publics!”, viennent de prévenir les forces de l’ordre sur leur compte Twitter.

21:49 – OPÉRATION EN COURS

Une opération “majeure” est en cours dans le 1er arrondissement de Vienne après des coups de feu tirés à proximité d’une importante synagogue de la capitale. La police demande à la population de rester chez elle et d’éviter les lieux et transports publics. Un des agresseurs “serait mort, un autre en fuite”, a indiqué le ministère de l’Intérieur, cité par l’agence de presse autrichienne APA. 

21:47 – POLICE

Sur Twitter, la police de Vienne appelle fermement les habitants à ne pas publier de photos ni de vidéos de l’attaque sur les réseaux sociaux par mesure de sécurité.

21:41 – FUSILLADE À VIENNE

Bonsoir à toutes et à tous, bienvenue dans ce fil pour suivre l’évolution de la situation à Vienne, en Autriche, où de nombreux coups de feu ont été tirés à proximité d’une synagogue du centre-ville. Selon la police, qui s’est déployée en nombre, plusieurs victimes sont à déplorer.

Des coups de feu par rafales, puis la panique. Une attaque, apparemment terroriste selon les autorités, a eu lieu en centre-ville de Vienne (Autriche) ce lundi 2 novembre au soir. Les faits se sont déroulés à proximité d’une synagogue, sans savoir si celle-ci était visée au départ. Au total, selon la police, six lieux différents ont été visés. 

0 Partages