Olivier Véran demande aux Français de « se faire tester massivement » avant l’Ascension

Le ministre de la Santé invite les Français à se faire tester massivement et appelle à une mobilisation sans précédent des centres de vaccination dès ce week-end, en prévision du pont de l’Ascension.

Maintenir la pression. Le ministre de la Santé a appelé les Français à la prudence avant les retrouvailles familiales des week-end de mai et notamment du pont de l’Ascension. « J’invite les Français à aller se faire tester massivement avant de retrouver leurs proches », a déclaré Olivier Véran à l’occasion d’un déplacement au centre de vaccination anti-Covid-19 de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Pour cela, le ministre a « demandé aux pharmacies d’être mobilisées pour faire des tests antigéniques en quantité ». Le ministre a indiqué en outre que des autotests seraient « distribués dans certains endroits en quantité ».

En parallèle, Olivier Véran a souhaité une « mobilisation sans précédent » des centres de vaccination – ainsi que des médecins, pharmaciens et infirmiers – « à compter de ce week-end et tout au long de la semaine prochaine ». Le ministre a évoqué une extension des horaires, « avec des centres qui pourront ouvrir jusqu’à 22 heures voire plus tard », en précisant que ceux qui se feront vacciner en soirée « ne seront évidemment pas soumis aux règles de couvre-feu ». Davantage de créneaux sont également attendus les samedis et dimanches. « Tous les centres ne seront pas ouverts tous les week-ends, mais je demande à ce qu’un maximum (le) soient, en mobilisant toutes les énergies pour (les) faire fonctionner », a-t-il ajouté.https://bb5ee7a8931232c6fcae695dae81e906.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

20 millions de doses administrées d’ici le 15 mai ?

Le ministre, médecin de formation, a d’ailleurs annoncé qu’il irait « mettre la blouse le temps de la soirée de mardi dans un centre de vaccination pour prêter main forte à l’effort collectif ». Le gouvernement a fixé la cible à 20 millions de personnes ayant reçu au moins une dose le 15 mai et « nous faisons tout pour atteindre cet objectif », a-t-il assuré. À ce jour « nous avons réalisé pas loin de 18 millions de premières injections », a-t-il précisé. À entendre le ministre de la Santé, la campagne vaccinale « bat son plein » avec 617.000 injections réalisées entre jeudi et vendredi, « un nouveau record après celui battu » la veille.

Au cours des dernières 24 heures, 19.124 nouveaux cas ont été recensés en France. C’est la première fois que la moyenne quotidienne passe sous les 20.000 depuis le 20 février. Ce nombre est toutefois légèrement sous-estimé car celui-ci inclut le 1er mai, jour férié. La pression hospitalière continue elle aussi sa décrue avec un nombre de malades dans les services de soins intensifs en recul : on compte ainsi 5106 patients ces dernières heures contre 5804 la semaine dernière. Mais si les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 s’améliorent, les experts sanitaires restent prudents avant les prochaines étapes du déconfinement, jugées à risque.